Le Chiffon sur vos écrans

Bienvenue, nuisible rongeur !

Le Chiffon est un journal papier, à l’ancienne, que tu peux choper en manif’, dans plusieurs kiosques et dans des lieux amis.
Mais pour rendre quelques reportages, enquêtes ou entretiens plus accessibles, nous publions aussi en ligne.

Tu trouveras sur ce site une sélection de nos derniers articles, notre podcast diffusé sur Radio Libertaire et notre adresse mail pour nous contacter.

Enfin, seuls tes dons nous permettront de poursuivre notre travail pour une information locale, critique et indépendante tranquillement. C’est pourquoi nous t’invitons à nous laisser un don de ton choix via cette cagnotte :

Pour t'abonner au Chiffon version papier, clique ici !
Pour le moment, tous les petits rats du Chiffon travaillent 100% bénévolement. Il faut une presse indépendante à Paris : on en a marre de lire Le Parisien, qui appartient à Bernard Arnault (1ère fortune de France). Pour pouvoir continuer d'imprimer nos journaux et peut-être se rémunérer un jour, on a besoin d'un peu de stabilité : c'est pourquoi on te propose une formule d'abonnement. 6 numéros livrés chez toi, c'est plus d'un an d'abonnement au Chiffon et à une information indépendante et critique !

Nos derniers articles

07/04/2022
Portraits chiffonesques Jaber ou l’art d’être insaisissable dans Paris

J’ai écrit cet arti­cle en sou­venir de la cas­quette que Jaber m’a offerte un jour, une cas­quette ramassée sur une poubelle, poubelles qui offrent des matières pre­mières ines­timables pour créer de ci, de là. Com­ment ça je m’égare ? Tu me deman­des un chapô et je t’offre une casquette ! ?
Et la ques­tion est : faut-il aujourd’hui garder la cas­quette ? Ou la laiss­er voguer sur l’une des bar­ques peintes par Jaber rue de Ménil­montant ? Il y a aus­si sur cette fresque, une femme avec une baguette sur la tête comme celles que Jaber a fab­riquées lorsqu’il était boulanger, et en pétris­sant le pain, la pâte deve­nait pois­son, âne, oiseau, fleurs… Et Coluche devenu un habitué de cette boulan­gerie lui a don­né le goût du saltimbanque :
bon là ça va ? Tu le lis l’article ?
Pre­mier épisode de notre nou­velle rubrique : Por­traits chiffonesques.

La Suite
06/20/2022
Analyse Les mutuelles de fraudeurs, à Paris et ailleurs : combat pour la gratuité du métro

Large­ment mécon­nues, les mutuelles de fraudeurs ont fleuri un peu partout dans les métrop­o­les du monde entier ces trois dernières décen­nies. Leur but ? L’auto-organisation et l’action non-vio­lente (et dis­crète) con­tre des aspects dégoû­tants de la vie en métro­pole : le tri, le con­trôle des usagers de trans­ports et la stig­ma­ti­sa­tion de ceux qui ne peu­vent pay­er. Retour sur ces expéri­ences qui pour­raient dessin­er des hori­zons d’action.

La Suite
06/20/2022
Analyse Les lecteurs de papier du métro de Paname sont-ils en voie de disparition ?

Si la fin du tick­et car­ton­né est annon­cée, qu’en est-il des lecteurs de papi­er du métro parisien ? Les imprimés ont-ils encore un avenir souter­rain face à l’invasion numérique ? Et quel avenir… ? Voy­age au bout de la ligne. 

La Suite
06/17/2022
Informatisation Fin du ticket de métro à la RATP : vers quoi nous mène l’informatisation de la billettique ?

Vous le savez peut-être déjà : le tick­et de métro tire sa révérence. Après 122 ans de ser­vice, le tick­et mag­né­tique est aban­don­né au prof­it des cartes à puce et du paiement par ordi­phone. Peut-être y ver­rez-vous une dis­pari­tion anec­do­tique ou seule­ment sym­bol­ique. Et que le pro­grès tech­nologique, faute de pou­voir l’arrêter, doit bien con­tin­uer de creuser son sil­lon ! Mais cela va bien au-delà : c’est un monde, une philoso­phie, une manière d’être qui s’estompe insen­si­ble­ment. Le tout au prof­it d’un out­il ges­tion­naire qui mul­ti­plie les pos­si­bil­ités de sur­veil­lance des pop­u­la­tions. A ceux qui ver­raient en nous des âmes tour­men­tés par un nou­veau mal du siè­cle néces­saire­ment rétro­grade, nous tâcherons ici de mon­tr­er que cette dis­pari­tion par­ticipe de l’approfondissement d’une société à ques­tion­ner : celle du tout numérique.

La Suite
05/10/2022
Reportage Qui va cracker aux Quatre-chemins ? L’impasse des mobilisations habitantes

Bien­tôt 30 ans que dans le Nord-Est parisien, l’on déplace, évac­ue et dis­perse, pour à nou­veau rassem­bler et reléguer les per­son­nes les plus dépen­dantes au crack. Il ne s’agit jamais de répon­dre aux besoins de ces indi­vidus mar­gin­al­isés mais d’apaiser les mécon­tente­ments des riverains. Aux Qua­tre-Chemins, un mur a même été con­stru­it pour prévenir la con­tes­ta­tion des habi­tants de ce quarti­er pop­u­laire. Ce dis­posi­tif autori­taire fonc­tionne-t-il ? Enquête sur le terrain. 

La Suite
03/18/2022
Enquête Les tiers-lieux et friches culturelles : qu’est-ce qui cloche ?

« LES TIERS-LIEUX SONT DÉJÀ LE MONDE D’APRÈS », voilà ce qu’explique une tri­bune pub­liée en ligne en mai 2020 sur Enlarge Your Paris et signée par une ving­taine de tiers-lieux parisiens. Fort du rôle qu’ont joué cer­tains d’entre eux durant l’épidémie de COVID, ils sont désor­mais dans toutes les bouch­es et parés de toutes les ver­tus : résilience, inclu­siv­ité, créa­tiv­ité, sol­i­dar­ité, socia­bil­ité, pro­duc­tiv­ité, etc. Aujourd’hui, la machine con­naît un engoue­ment tout par­ti­c­uli­er qui embar­que dans ses rouages citoyens, asso­ci­a­tions, entre­pre­neurs, pro­prié­taire fonciers, col­lec­tiv­ités ter­ri­to­ri­ales, État. Alors, tout est beau au pays des tiers-lieux ? On dirait que quelque chose sonne faux… et on va ten­ter de vous expli­quer pourquoi.

La Suite
03/14/2022
Reportage Le Point Fort d’Aubervilliers : le tiers-lieu de la gentrification ?

La future piscine d’entraînement pour les Jeux Olympiques 2024 qui a d’ores et déjà détru­it une par­tie des Jardins Ouvri­ers d’Aubervilliers n’est que la pointe émergée de l’iceberg de l’aménagement urbain dans le secteur nord de la ville, celui du Fort d’Aubervilliers. Un éco­quarti­er sor­ti­ra de terre dans les prochaines années. À l’intérieur du fort une friche cul­turelle, le Point Fort, ouverte en décem­bre 2021, pré­fig­u­rant la vie noc­turne du nou­veau quarti­er. Une opéra­tion pub­lic­i­taire qui masque la gentrification ?

La Suite
11/24/2021
Enquête Incendie de Notre-Dame. Enquête sur un mensonge d’État

Voilà déjà deux ans et demi que Notre-Dame a brûlé. Beau­coup d’encre a coulé entre-temps sur le sujet – et pour­tant : les men­songes du gou­verne­ment sur les caus­es et la ges­tion de l’incendie sont encore dans toutes les têtes. Le pre­mier d’entre-eux : l’incendie aurait com­mencé à cause de mégots jetés par des ouvri­ers peu dis­ci­plinés. Faux. Le Chif­fon révèle les coups de com’ pas très catholiques du gou­verne­ment, qui a repoussé la faute sur les tra­vailleurs pour faire fonc­tion­ner leurs assur­ances, et explique les véri­ta­bles caus­es de l’incendie. Un bon coup de chif­fon pour faire reluire quelques faits cachés qu’on préfère nous taire…

La Suite
11/24/2021
Reportage Laboratoire écologique zéro déchet : «  Avec nos actions de récup’ on ramasse la merde du capitalisme »

Lieu sin­guli­er dans la ban­lieue parisi­enne, le lab­o­ra­toire écologique zéro déchet expéri­mente à Pan­tin (93) des pra­tiques de récupéra­tion d’aliments, de vête­ments et de matéri­aux divers qu’il redis­tribue à une pop­u­la­tion dont la mis­ère ne s’est qu’accrue avec la pandémie. Une démarche salu­taire que ne cesse pour­tant de ques­tion­ner le col­lec­tif qui habite les lieux. La récupéra­tion sous ses divers­es formes ne con­forte-t-elle pas la logique du cap­i­tal­isme ? La société indus­trielle n’a‑t-elle pas éminem­ment besoin de ces lieux de récupéra­tion ? Reportage.

La Suite
11/24/2021
Enquête Des méduses à l’assaut de Paris. Vers une ville-aquarium ?

Ces dernières années, quelques dizaines de micro appelés sobre­ment « médus­es » ont été instal­lé dans les rues de Paris par une asso­ci­a­tion du nom de Bruit­parif. Son but ? Dévelop­per une car­togra­phie sonore de la cap­i­tale et s’imposer, entre autre, comme une tech­nolo­gie de régu­la­tion des con­flits de voisi­nage. Ces « médus­es », bien plus urbaines que marines, sont amenées à se dévelop­per large­ment à l’avenir. Elles posent pour­tant de pro­fondes ques­tions sur l’usage polici­er qui pour­rait en être fait et sur la tech­nol­o­gi­sa­tion de la vie au cœur de la « Métrop­o­lis » qu’est Paris.

La Suite

Soutenez-nous !

Notre volonté de publier une information, sur papier, à un prix accessible, 2€, n'est pas sans contrainte. A l'heure actuelle, le Chiffon est conçu bénévolement du début à la fin. Distribué par nous-même, vous le trouvez, pour l'instant, seulement dans quelques dizaines de points de ventes à Paris (librairies, kiosques).
Afin de soutenir la parution de notre journal, n’hésitez pas à nous faire un don ponctuel ou mensuel sur Tipeee :
Nous soutenir sur Tipeee
Copyright © 2022 Le Chiffon

Contact : le_chiffon@riseup.net